WAVE soutient #lepointnoir 

Un code pour aider les victimes sous emprise à en parler  et une campagne en ligne pour faire connaître ce code de détresse.
La Black Dot Campaign est née en Angleterre en 2015, sur Facebook, sur l’initiative spontanée d’une ex-victime de violences conjugales qui a souhaité rester anonyme. Son idée ? Un code pour aider les victimes de violence sous emprise à en parler : un point noir dessiné dans la paume de la main, avec un crayon à maquillage par exemple pour pouvoir l’effacer facilement.
Montré discrètement à une personne dans la vraie vie, il signifie : « je suis victime, j’ai besoin d’aide et il est difficile pour moi d’en parler librement ». La personne qui reçoit ce signal a alors pour mission d’engager une conversation individuelle sur le sujet, et d’aider la personne à s’orienter vers une ou des structures professionnelles adaptées à sa situation
Importée en France à l’occasion de la Journée Internationale contre les violences faites aux femmes , la campagne du Point Noir a pour objectif de faire connaître le code au plus grand nombre en France :
– en postant une photo sur les réseaux sociaux : postez la photo de votre main avec le point noir sur votre ou vos profil.s avec le hashtag #lepointnoir.
et / ou
– en participant à une œuvre collective mixte et anonyme en ligne : www.lemurdesmains.com – vous > envoyez une photo de votre main avec le point noir (sans identification possible et au format carré à blackdotfrance@gmail.com)

Participer à la campagne du Point Noir, c’est l’occasion de montrer notre solidarité avec les victimes, et d’exprimer que nous nous sentons aujourd’hui toutes et tous concernés par les violences faites aux femmes, que nous sommes conscientes et conscients de l’ampleur et de l’urgence, prêtes et prêts à s’impliquer, ensemble, pour que cela change.